Plan de déconfinement du 1er Ministre

Vous trouverez les dérogations en document à télécharger.

ALLOCATION DU PREMIER MINISTRE, EDOUARD PHILIPPE
DEVANT L’ASSEMBLEE NATIONALE
(28 avril 2020)

 

PLAN DE DECONFINEMENT  

 
Objectifs : présentation de la stratégie nationale
1er axe : Apprendre à s’en protéger
2e axe : Reprendre notre vie progressivement
3e axe : Prendre en compte les différences territoriales (couple Préfet-maires) Elle se résume en « Vivre avec, progressivement et territorialement »
 

I– Protéger  

 
Respect des gestes barrières (Distanciation physique, lavage des mains, masques préférables)  Les entreprises sont invitées à équiper les salariés de masques 
Tester : « les cas contacts » - Dans chaque département, des brigades seront chargées de remonter la liste des cas contacts, de les appeler, de les inviter à se faire tester en leur indiquant à quel endroit ils doivent se rendre, puis à vérifier que ces tests ont bien eu lieu et que leurs résultats donnent bien lieu à l’application correcte de la doctrine nationale. Ces brigades pourront être constituées des équipes de l’Assurance maladie, de centres communaux d’action sociale, de mairies, de départements ou encore d’associations comme la Croix-Rouge : l’organisation se ferait au niveau local. Une fois identifiées, les personnes contaminées devront s’isoler et rester en confinement pendant 14 jours ainsi que toute leur famille, à leur domicile. Pour les personnes testées positifs sans domicile, des Hôtels seront réquisitionnés (Préfet, collectivités territoriales)
 

II– Reprendre la vie quotidienne

Masques et tests

  • 700 000 tests virologiques par semaine après le 11 mai

  • 100 % des tests pris en charge par l’Assurance Maladie

  • Chaque testé positif sera isolé et son entourage testé et isolé

  • 20 millions de masques lavables à partir du 11 mai

  • 50 % du coût des masques commandés par les collectivités assurés par l’Etat - Plate-forme d’E-commerce gérée par la Poste

Crèche

  • Réouverture des crèches le 11 mai

  • 10 enfants maximum par groupe

  • Les enfants de soignants et de professionnels prioritaires

 

Enseignement

  • A partir du 11 mai, réouverture des maternelles et des primaires  sur la base du volontariat (port du masque prohibé en maternelle pour les enfants, pas recommandé pour les élèves du primaire mais des masques seront mis à disposition des enseignants)

  • 18 mai : réouverture des collèges (6e et 5e) seulement dans les départements les moins touchés

  • Pas plus de 15 élèves par classe

  • Port du masque obligatoire pour les collégiens et le personnel

  • Décision fin mai pour les lycées

Transport

  • 70 % du trafic à la RATP

  • Condamnation d’un siège sur deux

  • Masque obligatoire dans les transports en commun, y compris les bus scolaires

  • Masque obligatoire dans les taxis et VTC

  • Limitation de la circulation entre les départements et régions

  • Déplacement à + de 100 kilomètres interdit

  • Autorisé pour motif professionnel ou familial impérieux avec un justificatif

Commerces

  • 11 mai : ouverture de tous les commerces

  • Cafés,  hôtels et restaurants resteront fermés – décision à partir du 2 juin

  • Marchés autorisés sauf si décision du maire ou du préfet

  • Les grands centres commerciaux resteront fermés

Conditions de travail

  • Télétravail maintenu pendant les 3 prochaines semaines si possible, pour les autres, horaires décalés

Vie quotidienne : « Retrouver une vie sociale »  

  • il sera possible de circuler sans attestation

  • Cérémonies religieuses interdites jusqu’au 2 juin

  • Cinémas, théâtres, salles de spectacle fermées jusqu’au 2 juin

  • Festivals, grands salons accueillant plus de 5 000 personnes ne pourront se tenir avant septembre 2020

  • Cimetières ouverts au public dès le 11 mai

  • Rassemblements limités à 10 personnes

  • Sport professionnel – saison terminée

  • « Petits musées » et bibliothèques ouverts au public dès le 11 mai

  • Activités en plein air autorisées 

  • Ouverture des parcs et jardins pour les départements « verts » 

 
III– Cadre de déconfinement progressif et adapté aux territoires

Déconfinement progressif : 

  • 1er phase : du 11 mai au 2 juin

  • 2e phase : du 2 juin à l’été

Déconfinement adapté aux territoires, en respectant 3 critères 

  • Taux de cas reste élevé

  • Les capacités régionales et locales d’hospitalisation sont tendues

  • Le système local est insuffisant prêt (la chaîne de tests pas opérationnels)

Une carte Département par Département sera publiée à partir du jeudi 7 mai (actualisée tous les soirs) pour suivre l’évolution de ces critères, avec un système de code couleurs (Vert : risque limité – rouge – risque élevé)
 
 
Conformément à la Constitution, le Gouvernement n’était pas dans l’obligation de faire voter ce plan de déconfinement par l’Assemblée nationale. Toutefois, l’exécutif a décidé de le faire voter.
 
Au regard de l’impossibilité de se déplacer d’une région à une autre, il est nécessaire de légiférer car c’est une entrave à la liberté de circulation. Le Conseil des ministres va ainsi se réunir dès le 2 mai prochain pour décliner les différentes mesures opérationnelles relatives à la concrétisation de ce plan.
 

Documents

Publié le