Sécheresse en Meuse : Appel général à la vigilance

Agenda : du 21-08-2020 au 01-10-2020

Appel général à la vigilance et mesures de restriction renforcées

 
Veuillez trouver ci-joint l'arrêté préfectoral 2020-7771 du 18/09/2020 réglementant les usages de l'eau en vue de la préservation de la ressource en eau dans le département de la Meuse.
Cet arrêté s'appliquera :
-  jusqu' au 02 novembre 2020 pour les unités hydrographiques placées en alerte renforcée ("Saulx/Ornain", "Aisne Amont", "Meuse", "Chiers")
- jusqu'au 05 octobre 2020 pour la zone "Moselle Aval" placée en crise.
En cas d'amélioration, le bassin "Moselle Aval" sera placé directement en alerte renforcée à compter du 06 octobre 2020. Si la situation perdure, un nouvel arrêté sera pris et vous sera adressé.



arrêté préfectoral du 18/08/2020

 

 

A l’issue de l’Observatoire Sécheresse du 24 juillet et de l'arrêté n° 2020-7732, le préfet de la Meuse a pris des mesures de limitation de l’usage de l’eau sur une partie du département (Bassin Rhin -Meuse).


Des mesures de restrictions d’usage de l’eau ont été prises juqu'au 02/11/2020.

➡️ le lavage des véhicules est interdit (sauf dans les stations professionnelles),

➡️ le remplissage des piscines privées est interdit,

➡️ le lavage des voies publiques est interdit sauf impératifs sanitaires,

➡️ l'arrosage des pelouses, espaces verts publics ou privés et jardins potagers est interdit de 8h à 20h,

➡️ pour les agriculteurs, l'arrosage est interdit de 9h à 20h.


 

Dans ces zones, ainsi que dans le reste du département, le préfet appelle chaque citoyen à un usage responsable de l’eau afin d’éviter tout gaspillage de la ressource.

 


 

 
Economisons l'eau

 
Le manque de pluie depuis plusieurs mois a fortement impacté les ressources d'eau potable. La sécheresse qui touche actuellement notre département risque de perdurer malgré le retour des précipitations et de températures plus basses.
 
Les situations de sécheresse exceptionnelles que traverse notre département depuis 2003 et les craintes actuelles nous conduisent à envisager, dans notre vie quotidienne, une gestion durable de la ressource en eau, en changeant nos habitudes et en adoptant un comportement responsable.
Voici quelques gestes simples à adopter :

  • Je recherche et je répare au plus vite les éventuelles fuites d'eau de mon réseau privé (une fuite goutte à goutte peut représenter 35 000 litres d'eau par an),
  • J'évite de laisser couler l'eau très longtemps pour obtenir de l'eau très chaude ou très fraîche,
  • Je ne fais fonctionner mon lave-linge et mon lave-vaisselle que lorsqu'ils sont pleins,
  • J'utilise l'eau de lavage des légumes et des fruits pour arroser mes plantes,
  • Je prends une douche plutôt qu'un bain (un bain = 150 litres, une douche rapide = 30 à 40 litres),
  • Je coupe l'eau quand je me brosse les dents, me lave les mains, me rase ou me savonne sous la douche (je réduis ainsi ma consommation d'eau de moitié),
  • Je me renseigne auprès de la mairie lorsque je souhaite remplir ma piscine ou réaliser des travaux susceptibles de consommer beaucoup d'eau,
  • J’arrose tard le soir pour éviter les pertes par évaporation : en plein été, l’eau utilisée entre 9h et 20h disparait en quasi-totalité par évaporation.
 
Par ailleurs, la préfète, sur proposition du comité sécheresse qui s’est tenu le XX, a décidé de maintenir le département en niveau d’alerte renforcé qui impose notamment les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
  • Interdiction de nettoyer les chaussées, trottoirs, cours ou terrasses.
Il est rappelé que le non-respect des interdictions constitue une infraction passible d’une contravention de 5ème classe (amende maximum de 1 500€). Les limitations d’usage s’appliquent jusqu’au XX.
Merci pour votre compréhension et votre implication.

Documents

Publié le